Logo du site Image de la rubrique

Vous êtes ici : Economie .. Actualités

Opération Rurale Collective

Les transmissions d’entreprises, un enjeu pour le maintien du tissu économique local

Transmission d'entreprises En septembre 2012, 210 questionnaires ont été envoyés aux entreprises artisanales et commerciales du canton afin de connaître leur projet de transmission à 5 ans. Les réponses ont fait l’objet d’un dépouillement par les partenaires techniques de l’action : la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, le Site de Proximité Ce.D.R.E, l’UPECL et la Communauté de Communes.
Une première analyse des réponses montre que la majorité des entreprises est dans une dynamique de poursuite de leurs activités avec des projets d’investissement, de formation, d’embauche, ou de recherche de locaux. Des projets de transmission ont également été détectés. Des rendez-vous individuels afin de répondre aux demandes sont en cours d’organisation. La Communauté de Communes du pays de Lamastre travaille depuis un an sur la problématique de la transmission d’entreprises. C’est dans ce sens qu’elle a mobilisé l’ensemble de ses partenaires techniques. En effet, la transmission d’entreprises est vitale afin de maintenir un tissu économique dynamique. L’expérience montre que détecter au plus tôt les projets de transmissions, accompagner le cédant mais aussi les repreneurs potentiels dans cette démarche sont des éléments qui facilitent la réussite des projets. Une synthèse des résultats (anonymes) de l’enquête sera réalisée après la relance téléphonique.
Une relance téléphonique des entreprises n’ayant pas répondu a été organisée en janvier.



En attendant le "Mastrou"

La société « Chemin de Fer du Vivarais » (CFV) s’est installée en gare de Lamastre depuis quelques mois

IMG/jpg_CFV-Personnels.jpg

Une partie des 15 salariés du CFV en compagnie de M. le Maire

IMG/jpg_CFV-Chassis.jpg

Le châssis de la locomotive 403 en plein assemblage

IMG/jpg_CFV-Chaudiere.jpg

Chaudière neuve en provenance du Mans, pour la future locomotive 403

IMG/jpg_CFV-Trucks.jpg

Les trucks de la locomotive 403

IMG/jpg_CFV-Plaque403.jpg

Plaque qui sera fixée sur la face latérale de la cabine de la locomotive 403

En effet, la construction des nouveaux ateliers (1 000 m²) par la Communauté de Communes du Pays de Lamastre a permis d’accueillir cette nouvelle entreprise de 15 salariés qui peut désormais travailler dans d’excellentes conditions et ainsi développer ses activités.

Actuellement, les personnels procèdent à la réhabilitation de nombreux matériels roulants tels que les voitures pour transporter les futurs voyageurs, wagons divers et surtout locomotives.

Ces travaux de restauration et de construction nécessitent d’innombrables qualifications et spécialisations en plomberie, chaudronnerie, mécanique que les salariés assurent avec un très grand professionnalisme.

Par ailleurs, les travaux de réhabilitation des vieilles toitures des différents bâtiments du site de la gare (1 200 m²), également financés par la Communauté de Communes du Pays de Lamastre, se poursuivent afin d’accueillir les futurs voyageurs du « Mastrou » dès l’été prochain.

La société CFV devrait connaître un développement important dans les années à venir et augmenter sensiblement ses effectifs pour le plus grand bonheur des habitants du canton et du tourisme local.



Groupe Eiffage Energie

Le groupe « Eiffage Energie » dans ses nouveaux locaux

Depuis septembre dernier, le groupe « Eiffage Energie » a pris officiellement possession de ses nouveaux locaux en zone industrielle.

Pour marquer l’événement, Jérôme Lesage, responsable d’exploitation à Lamastre, recevait Serge Meiller, directeur d’exploitation en charge de quatre départements : la Loire, la Haute-Loire, la Drôme et l’Ardèche, Jérôme Gros, président du SDEA (Syndicat Départemental de l’Equipement de l’Ardèche) et Daniel Renaud, directeur. Jean-Paul Vallon, Maire et Conseiller Général était accompagné des vice-présidents de la Communauté de Communes du Pays de Lamastre. Il a rappelé « qu’après de multiples péripéties et exploitants divers dans ces locaux, la Communauté de Communes du Pays de Lamastre avait acquis trois bâtiments en « friche » en 2010 grâce au SDEA pour la somme de 475 000 €. Il était hors de question que le groupe Eiffage Energie disparaisse de Lamastre après la non reconduction du bail des bâtiments Exbrayat. Sur une surface de 2 500 m² couverts et 2 000 m² de terrain, divers travaux ont été réalisés : un portail, l’enlèvement de la câblerie restante, nivellement aux abords, etc. Nous sommes heureux d’avoir pu conserver ces 38 emplois sur notre bassin car nous avons besoin de vous dans cette région de montagne ».

Jérôme Gros, président du SDEA est intervenu à son tour : « Voilà un bel investissement réalisé par la communauté. Ici, nous avons apporté tout notre soutien à la politique active menée par Jean-Paul Vallon et la communauté de communes pour maintenir le tissu industriel. Nous réfléchissons activement à la réimplantation d’entreprises sur le site… Jean-Paul Vallon suit ce dossier de très près. Pour Eiffage, nous étions là au moment où il fallait en lien avec la communauté de communes. Je vous souhaite d’obtenir des marchés sur le secteur pour maintenir les emplois ».



Desbos Boissons

Un commerce qui prend de l’ampleur sans modération

JPEG - 711.1 ko
L’entreprise Desbos Boissons a pris possession des locaux cédés par la commune, en présence du maire

Les locaux de l’ex-usine Socomé ont connu des affectations diverses : « Ardalu » puis « Bacou » qui avait entièrement refait la toiture pour y fabriquer des chaussures de sécurité. Après la fermeture définitive, redevenue propriété de la mairie, une partie de cette usine a été cédée récemment à la « SARL Desbos Boissons ».

Cette entreprise familiale de 5 salariés multiplie ainsi par cinq sa surface de stockage passant de 250 m² à 1250 m² avec un atout supplémentaire, un quai élévateur pour faciliter le chargement et le déchargement des marchandises. Cette SARL possède deux succursales, une à St Agrève et l’autre à St Martin de Valamas. Mickaël Desbos ne cache pas les perspectives prochaines « Avoir un salarié de plus à St Agrève, développer l’alimentaire ainsi que tout un panel de produits d’hygiène pour les collectivités et la restauration, se diversifier. Des emplois seront certainement créés à l’avenir ».



Tec Safety

Une entreprise lamastroise en plein essor

JPEG - 21.5 ko
Bernard Schwilden a reçu le maire Jean-Paul Vallon dans ses nouveaux locaux

Il a travaillé comme conseil d’entreprises et de nombreuses années à l’ex-usine de chaussures Bacou jusqu’en 1980. Bernard Schwilden est « tombé dans la chaussure quand il était petit » comme il aime le dire en plaisantant. Après ce parcours, il ne s’arrête pas là et monte sa propre entreprise TEC-SAFETY en 2008, « une année difficile et pas forcément bonne étant donné la conjoncture du moment ».
Il s’agit d’une société à capitaux étrangers spécialisée dans l’importation et la vente de chaussures de sécurité. En 2012, le chiffre d’affaires est d’un montant de 2,2 M d’€ avec un effectif de cinq employés, tous lamastrois. La vente se fait uniquement à des distributeurs, du plus petit quincaillier aux grandes enseignes ainsi qu’à des petits et moyens distributeurs moins visités par des marques concurrentes. Ces ventes se font non seulement en France mais aussi au Luxembourg et en Allemagne et il est en pourparler pour l’ouverture d’une filiale en Italie si la conjoncture le permettait. TEC-SAFETY propose une gamme de 25 modèles de chaussures qui permet de couvrir tous les secteurs tels que l’industrie, le bâtiment, l’agro-alimentaire. Ce choix réduit de gammes est volontairement établi afin de faciliter les approvisionnements. 80 000 paires de chaussures transitent dans les locaux actuels.
Désormais, M. Schwilden va pouvoir développer les activités de son entreprise grâce à la municipalité qui lui a cédé, en août dernier, 1 400 m2 des anciens locaux SOCOME en zone industrielle. Une surface de 250 m² est également louée aux anciens établissements Cotte. Cette cession a ainsi permis l’aménagement de bureaux pour que le personnel travaille dans de bonnes conditions. L’objectif pour les trois ans à venir est d’atteindre un chiffre d’affaires de 4 M d’€. « Maintenant que nous sommes propriétaires des lieux, un autre projet devrait rapidement voir le jour avec la mise en place d’une petite unité d’injection qui devrait générer cinq emplois supplémentaires ». Cette unité réduirait en quelque sorte les délais d’approvisionnement pour mieux satisfaire le client, ne pas le faire attendre et le fidéliser. Dans ce cadre et pour faciliter ce commerce qui dépasse nos frontières, une assistante chinoise devrait également être embauchée dans les semaines à venir.



Mairie de Lamastre = Place de la République = 07270 Lamastre = Tel : 04 75 06 41 92 = Fax : 04 75 06 45 80

- Haut de page - Accueil - Plan du site - Aide - Contact - Mentions légales - rss -

©2009 Mairie de Lamastre - Conception Clerc et net - Réalisation Inforoutes de l'Ardèche